Vous êtes ici : CHCSCFRManifestations scientifiquesSéminaires

[Éthiques et Mythes de la création] Danser encore : expériences et formes nouvelles en temps de pandémie

Séminaire interdisciplinaire sous la responsabilité de Sylvie Dallet (programme de recherche « Éthiques de la création » Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines - Université de Paris Saclay/ Institut Charles Cros)

le 17 avril 2021

Samedi 17 avril 2021, de 10h à 12h30
En visio-conférence
Depuis une année, le mouvement des personnes s’est rétréci à des parcours contrôlés. Comment les danseurs, les danseuses et les chorégraphes ont-ils continué à s’exprimer dans cette tension des corps et des trajets ? La pandémie a pourtant donné naissance à des formes créatives nouvelles, dont certaines, conçues en urgence,  sont des réponses au désespoir. Cette nouvelle séance du séminaire Éthiques & mythes de la création est à l’écoute des témoignages et des réflexions de Frédéric Costallat, Christine Hallo, Christine Roquet et Louise Soulié. Introduction Sylvie Dallet.

Par ordre d'intervention :
 
- Sylvie DALLET  (Introduction ): Danser toujours

- Frédéric COSTALLAT : Danses en archipel
Frédéric Costallat est danseur et chorégraphe. Il a fondé en 2010 la Compagnie Black Bakara qui rassemble  autour de ses créations (Port d’Attache, Exilé...), des danseurs professionnels, des amateurs et des stages de formation.

Résumé : La compagnie Black Bakara, basée à Saint Dizier a dû s’adapter aux contraintes officielles et, plus encore, aux entraves liées à la peur de la contagion.  Les ressorts narratifs des chorégraphies ont été repensés dans l’urgence, sur des résidences de création éloignées telle à Mayotte avec le soutien du Rectorat.  La danse convoque des espaces différents de la répétition au spectacle.  Elle permet aussi de transformer et de transmettre des récits où les corps explorent des histoires et des formes inédites.

- Christine ROQUET et Louise SOULIÉ : Danser encore, une expérience de rue partagée
Christine Roquet est maîtresse de conférences au Département Danse de l'université Paris 8 Vincennes-St. Denis. Elle se consacre à l'enseignement et à la recherche en danse depuis le vaste domaine de « l'analyse du mouvement ». L'exploration du champ complexe de l'interaction constitue son domaine de recherche privilégié. Elle vient de publier Vu du geste. Interpréter le mouvement dansé, au Centre National de la Danse (2019).
Louise Soulié-Dubol est danseuse, chorégraphe et étudiante en master 2 au Département Danse de l'Université de Paris 8 Vincennes-St. Denis. Elle crée la Compagnie l'Être-Louve en 2010, qui développe à la fois des pièces chorégraphiques, des performances transdisciplinaires, des vidéos-danses mais aussi une activité pédagogique. Elle est interprète dans la Compagnie Auguste-Bienvenue pour la pièce Crépuscule, création 2020.

Résumé :  Nous on veut continuer à danser encore... Ainsi commence la chanson récente de HK à l'origine de nombreuses flashmob qui tournent en boucle sur les réseaux sociaux. Jouée et bougée en public, avec une volonté évidente de secouer le joug de la crise sanitaire qui nous confine, empêchant le spectacle vivant de libérer nos âmes, refusant à nos corps sans contact le plaisir de bouger en musique, sur la scène ou au bal, dans les parcs ou dans les boîtes. Malheur à celui qui pense, malheur à celui qui danse... C'est pour secouer cet anathème mortifère que les cours du département Danse de l'université ont repris au second semestre, en petits groupes étudiants. Comme par instinct de survie.  C'est depuis le cœur de l'atelier d'analyse du mouvement et d'une expérience de rue partagée que Christine Roquet, enseignante-chercheuse et Louise Soulié, étudiante en Master Danse, tenteront de penser en corps la nécessité d'une danse sous pandémie.  

- Christine HALLO : « Le mouvement de la vie »
Illustratrice publicitaire diplômée de l’école Estienne et carnettiste, Christine Hallo, formée par une longue pratique du taichi chuan, a peint et dessiné en parallèle de sa carrière les mouvements de la vie : acrobates, arbres, danseurs, vagues…

Résumé : Stoppée net dans mes projets de dessins par le confinement, j’ai développé la ressource de la danse et une expérience de calligraphie dansée sur le thème des arbres.
Informations complémentaires
Ce séminaire gratuit et en accès libre se déroule en visioconférence, samedi 17 avril de 10h à 12h30.

Pour recevoir le lien zoom, veuillez vous inscrire (deux jours auparavant) en écrivant à l'adresse suivante : sylvie.dallet@uvsq.fr (ou institutcharlescros@orange.fr)