Vous êtes ici : CHCSCFRBrèves

[Prix Charles Aubert - Histoire 2021] Jean-Yves Mollier

le 18 novembre 2021

Prix décerné par l'Académie des sciences morales et politiques.

Le CHCSC félicite Jean-Yves Mollier concernant l'attribution du prix Charles Aubert - Histoire 2021 pour ses ouvrages Interdiction de publier. Histoire de la censure d'hier à aujourd'hui (Double Ponctuation, 2020) et Histoire des libraires et de la librairie depuis l'antiquité jusqu'à nos jours (Actes Sud, 2021).

Plus d'informations sur Livres Hebdo
 

Interdiction de publier. La censure d'hier à aujourd'hui


De tous temps, les censeurs cherchèrent à interdire les livres qui mettaient en danger leurs pouvoirs, leurs profits, leurs idéologies.

Tout en resituant ces « interdictions de publier » dans une perspective historique, Jean-Yves Mollier explore les formes les plus actuelles de censure, directes ou indirectes – qu’elles soient inspirées par l’intégrisme religieux, par les enjeux économiques ou par le spectre du politiquement correct.

Alors que nos sociétés adoptent peu à peu un nouvel ordre moral, la liberté de publier n’est-elle pas aujourd’hui en danger ?

> En savoir plus
 

Histoire des libraires et de la librairie de l'Antiquité jusqu'à nos jours

Objet singulier et pourtant pluriel, se prêtant à la rêverie autant qu’à la réflexion, le livre est d’abord une marchandise : il se fabrique, passe des mains du vendeur à celles de l’acquéreur, il s’offre ou se troque, ou encore se vole…

Depuis l’Antiquité jusqu’à nos jours, et sur tous les continents, des femmes et des hommes de passion ont permis aux auteurs de diffuser leurs idées, leurs savoirs, leurs œuvres, et aidé les lecteurs de tous âges, lettrés ou non, à faire provision de culture et de découverte. Au fil des siècles, ces transmetteurs ont inventé un métier, puis l’ont partagé, se sont unis en corporation, ont établi puis agrandi des librairies, sans jamais cesser de renouveler leurs pratiques.

C’est l’histoire de tous les libraires et de leurs commerces qui est ici retracée.

Nous guidant à travers les arcanes d’une industrie culturelle majeure placée de tout temps à la croisée entre le monde des idées et celui de l’économie, Jean-Yves Mollier retrace minutieusement les méandres des chemins menant le livre vers son lecteur. Ce faisant, il rend hommage aux libraires, ces indispensables « passeurs culturels », dont il rappelle avec sympathie et conviction l’importance du rôle social – un rôle d’autant mieux perçu aujourd’hui que celui-ci est concurrencé par des algorithmes.

> En savoir plus