Aller au contenu

| | |

Vous êtes ici : CHCSCFRLe CHCSCL'équipeMembres associésChercheurs associés

trombi

M. SYLVAIN HILAIRE 

Attaché de conservation du patrimoine / Responsable du centre de ressources de Port-Royal
Enseignant chargé des cours de médiations des sciences à l’UFR des Sciences de Versailles

Coordonnées

Tél
01 30 30 72 73
Secrétariat
01 39 30 72 72
Adresse mail
sylvain.hilaire@uvsq.fr

Discipline(s) enseignée(s)

  • Enseignant pour le cycle « médiations des sciences » à l’UFR des Sciences de Versailles (Cours de culture générale)
  • Interventions régulières pour le Master 2 « Jardins Historiques, Patrimoine, Paysage » de l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles
Enseignements (2017-2020) :
  • LSCG 279 : « Communication et médiation des sciences »

Thèmes de recherche

  • Histoire culturelle et environnementale des jardins et paysages européens
  • Histoire des sciences à l’époque moderne / Classique (Port-Royal / XVIIème s.)
  • Recherches applicatives autour des médiations culture-nature par le jardin et la relation paysagère
Publications (depuis 2005)

1)    Ouvrages

(À paraître : 2020) Le Jardin de Port-Royal. Etude des jardins et des paysages culturels, Paris, éditions Classiques Garnier.

2)    Articles et contributions d’ouvrages collectif
s
  • (à paraître), « Patrimoines des jardins et paysages culturels européens : le laboratoire culture-nature d’une autre européanité ? », revue Culture et Musées, pour la version en ligne du n° spécial : « La fabrique des patrimoines européens du XXIème siècle ».
  • (à paraître) « Vestigia-Songe, enseignements d’un jeu vidéo portant sur le patrimoine paysager de Port-Royal des Champs… », avec E. Lelièvre (UVSQ) et Yasser Gunifi (Université d’Annaba / Algérie), dans le cadre du colloque Corpus de Paysages, des 4, 5 et 6 avril à l’Université de Savoie, publié dans l’ouvrage collectif, Représenter les paysages hier et aujourd’hui. Approches sensibles et numériques, éditions de l’Université Savoie – Mont Blanc.
  • « Enjeux et modèles sociétaux du jardin au grand siècle classique… », actes du colloque Etudier le jardin en Sciences Humaines et Sociales organisé le 27 novembre 2015 par l’IDEX Jardin (Du monde miniature au jardin planétaire) de l’Université Sorbonne Paris Cité, paru dans l’ouvrage collectif, Le jardin entre imaginaire, patrimoine et sociabilité, Presses Universitaires de Valenciennes, 2019, pp. 47- 62.
  • « Les jardins collectifs de l’Histoire, ou comment « jardiner la mémoire ». L’expérience de Port-Royal des Champs », In Situ [En ligne], Revue des Patrimoines du Ministère de la Culture, 37 | 2018, mis en ligne le 12 décembre 2018. URL : http://journals.openedition.org/insitu/18714 ; DOI : 10.4000/insitu.18714
  • « Jardins historiques, soins, partages et consciences patrimoniales… », colloque international Que deviennent les jardins historiques ? Un état des lieux, tenu les 15 et 16 mai 2017 à Sceaux (Département des Hauts-de-Seine / ICOMOS / Hortis / Institut Européen des Jardins et Paysages), paru aux éditions Silvana Editoriale, 2018, pp. 153 - 163.
  • « Le jardin sauvage aux sources de l’Humanité », Revue des Deux Mondes, n° Hors-série Patrimoine, Le Jardin. Reflet des cultures et de l’Histoire, 2017, pp. 9-19.
  • « Louis XIV et Port-Royal au miroir du jardin », Chroniques de Port-Royal, actes du colloque Louis XIV et Port-Royal organisé par la Société des Amis de Port-Royal et la bibliothèque municipale de Versailles du 7 au 9 octobre 2015, 2016, pp. 55-68.
  • « Sillages et expériences des jardins de soin à Port-Royal », revue Jardins (6), 2015, pp. 87-96.
  • « Règles, limites et herméneutiques du jardin à Port-Royal : l’autre versant du Grand Siècle classique », Des Jardins Autres, actes du colloque de l’Université Sorbonne Nouvelle et du musée national d’histoire naturelle de Paris, 2015, pp. 65-88.
  • « Histoire environnementale et mémoires anciennes du territoire », introduction de l’ouvrage botanique de Gérard Arnal et Joanne Anglade-Garnier (dir.), Flore et végétation de l’étang de St-Quentin-en-Yvelines : Les plantes sauvages d’une zone humide héritée de Louis XIV, devenue urbaine, 2015, pp. 8-19.
  • « D’herbes, de sables et de racines, ou la retraite primitive au jardin », revue Jardins (5), 2014, pp. 7-10.
  • « De Port-Royal à Versailles. Robert Arnauld d’Andilly et Jean-Baptiste de La Quintinie », Nashi – Bulletin du Potager du Roi de Versailles, 2014 (38).
  • Mathis Rémi, Hilaire Sylvain, « Pourquoi La Manière de cultiver les arbres fruitiers n'est pas l'œuvre d'Arnauld d'Andilly », Dix-septième siècle, 2014/2 (n° 263), p. 345-360. Publication électronique CAIRN / ACADEMIA. URL : https://www.cairn.info/revue-dix-septieme-siecle-2014-2-page-345.htm
  • « Le XVIIème siècle et la Nuit du Jardin… », revue Jardins (4), 2013, pp. 59-66.
  • « Vocations d’historiens de terrain : la quête d’une "Science historique appliquée" : des Combats pour l’Histoire de Lucien Febvre au fleurissement des nouvelles filières culturelles », revue Circé, éd. numérique / Université Versailles St-Quentin, 2012, n° 1, pp. 1-9. URL : http://www.revue-circe.uvsq.fr/vocations-dhistoriens-de-terrain-la-quete-dune-science-historique-appliquee-des-combats-pour-lhistoire-de-lucien-febvre-au-fleurissement-des-no/
  • « Herméneutique du désert et paysages sacrés de Port-Royal des Champs », Le paysage sacré, actes du colloque international Le paysage comme exégèse dans l’Europe de la première modernité, organisé par l’Institut national d'histoire de l'art (INHA), Florence / Olschki, 2012, pp. 317-328.
  • « Port-Royal ou le Génie (classique) du lieu ? », revue Jardins (1), 2010, pp. 101-115.
  • « Port-Royal des Champs », Guide des Jardins en France, par Michel Racine (dir.), tome Nord, 2007, p. 219.
  • « Les paysages culturels du Grand Siècle classique. Entre Port-Royal et Versailles : les deux versants d’un seul jardin français ? », Polia - Revue de l’Art des Jardins (6), 2006, pp. 25-44.
  • « Lectures patrimoniales du site de Port-Royal des Champs…», actes du colloque international Le Jardin : Figures et métamorphoses, organisé en 2004 par l’Université Versailles St-Quentin / Université de Dijon, 2005, pp. 147-157.
  • « Genèse des Paysages de Port-Royal des Champs : mythes fondateurs et pensée du Désert », Chroniques de Port-Royal, Commémoration nationale du 8ème centenaire de la fondation de l’abbaye de Port-Royal des Champs, 2005, pp. 23-39.

Activités / CV

Sylvain Hilaire est historien spécialisé dans l’étude des jardins et des paysages, ainsi que dans les médiations culture-nature, en particulier autour des approches croisées entre histoire culturelle et histoire environnementale.

Il a été formé à l’Université Paris XIII-Nord sur l’histoire des époques moderne et contemporaine, avec une spécialité dans l’histoire de Port-Royal et du jansénisme, puis à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Versailles dans le cadre du cursus « Jardins historiques, patrimoine, paysage ». Il a ensuite collaboré plus étroitement avec plusieurs composantes, cadres de formation et événementiel de l’Université Versailles Saint-Quentin, notamment pour l’Université d’été « Patrimoines, médiations et valorisation touristique » en 2012, ou pour le 8ème Congrès de la Société Européenne d’histoire environnementale en 2015.

Il a soutenu une thèse d’histoire en septembre 2017, en codirection entre les Universités Paris XIII / Sorbonne Paris Cité (dir. Marie-José Michel / Laboratoire Pléiade), et Versailles Saint-Quentin / Paris Saclay (dir. Grégory Quenet / CHCSC) sur le sujet : « Port-Royal des Champs, haut lieu de mémoire : étude des jardins et des paysages culturels ».

Cette recherche doctorale a pu se développer également en lien avec l’Institut National d’Histoire de l’Art (INHA / Centre André Chastel), l’Institut Européen des Jardins et des Paysages (IEJP), et l’Institut Dumbarton Oaks (Garden and Landscape Studies) de l’Université de Harvard, aux Etats-Unis.

Il est depuis 2017 chercheur associé du laboratoire Pléiade de l’Université Paris XIII / Sorbonne Paris Cité, ainsi que du Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines de l’Université Versailles Saint-Quentin / Paris Saclay.

Sylvain Hilaire est attaché de conservation du patrimoine, spécialisé dans le patrimoine jardin et paysager. Il a piloté entre 2001 et 2005 la création des jardins d’utilités (espaces jardins de médiation culturelle et patrimoniale) du musée national de Port-Royal des Champs, puis entre 2008 et 2019, la création et la gestion du Centre de ressources et d’interprétation (CRDI) du musée de Port-Royal, espace documentaire de médiation scientifique et culturelle, en lien avec les services de la Communauté d’agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, au sein du Groupement d’Intérêt Public (GIP) de Port-Royal des Champs.

Dans ce contexte, il contribue à la recherche historique et à valorisation patrimoniale du territoire, en lien avec le musée de la Ville de Saint-Quentin-en-Yvelines, et divers partenaires régionaux, en relation avec divers pôles de spécialité de l’UVSQ. Ces collaborations se développent en particulier dans le cadre des « Ateliers Histoire », ateliers de recherches participatives, qui explorent de nouveaux objets et champs de recherche en histoire locale et régionale sur la longue durée.

Sylvain Hilaire est également membre expert du Conseil International des Monuments et des Sites (ICOMOS – Section française), où il a participé à la création du groupe de travail « Jardins et paysages culturels ».

Il est membre des comités de rédaction/édition de la revue Jardins (éd. Du Sandre / Pommes Sauvages), et des Chroniques de Port-Royal (CELLF Univ. Paris 1 / Sorbonne).

Il assure depuis 2017 les enseignements de médiation des sciences (spécialité culture-nature) à l’UFR des Sciences de Versailles (cycles Licence culture générale). Il collabore aussi régulièrement aux enseignements « Jardins historiques, patrimoine, paysage » (M2) de l’Ecole d’Architecture de Versailles, ainsi qu’à la formation (M2) « Histoire, civilisation, patrimoine / Parcours professionnel Ville, architecture, patrimoine (Spécialité Patrimoine Scientifique, Technique et Naturel) » de l’Université Paris - Diderot.

Il préside depuis 2018 l’association à vocation européenne Paradeisos – Jardins européens, pour la valorisation participative du patrimoine jardin et paysager européen. Association qui a mené la première expérience de création interdisciplinaire et collaborative du « Jardin citoyen européen », espace participatif de médiation scientifique et culturelle, sur le site de la Maison-musée Jean Monnet (78), en lien avec les services du Parlement Européen.