Vous êtes ici : CHCSCFRManifestations scientifiquesSéminaires

[Griahal] Pratiques et discours identitaires autour du patrimoine de La Havane : création et recréation d’un imaginaire colonial (1838 – 2019)

Le Groupe interdisciplinaire de recherches sur les Antilles hispaniques et l’Amérique latine (GRIAHAL) poursuit ses activités de recherche consacrées aux mondes caraïbes.

le 15 février 2020

15 février 2020, de 09h30 à 12h00
[Séminaire 15 février 2020]

Intervention de Sylvie MÉGEVAND + AG HAH-Bis
 
 
Le GRIAHAL-CHCSC a le plaisir de vous communiquer le programme de son prochain rendez-vous :
 
9h30-12h
 
Sylvie MÉGEVAND
(Univ. Toulouse Jean Jaurès, FRAMESPA)
 
Pratiques et discours identitaires autour du patrimoine de La Havane : création et recréation d’un imaginaire colonial (1838 – 2019)

Initialement fondées sur les représentations paysagères dans la presse et la lithographie coloniales cubaines (1838-1861), les recherches de Sylvie Mégevand se sont centrées sur l’œuvre du lithographe français Frédéric Mialhe, actif à La Havane de fin 1838 à 1854. Elles ont notamment permis d’établir que cet artiste voyageur, proche de la Monarchie de Juillet mais aujourd’hui ignoré dans son pays d’origine, avait puisé dans son inspiration pyrénéenne pour créer une imagerie pittoresque insulaire qui fut plébiscitée par les Créoles libéraux. Méprisée par la critique nationaliste des années 1980, l’œuvre de Mialhe est désormais reconnue à Cuba comme l’une des bases de l’iconographie vernaculaire, assortie d’un savoir-faire technique qui s’est développé dans l’industrie du tabac.
 
Valoriser le patrimoine colonial havanais et ses représentations n’allait pas de soi pour le régime révolutionnaire de 1959, qui le considérait comme l’émanation du capitalisme esclavagiste. Créée par Emilio Roig de Leuchsenring en 1938 afin de préserver les archives et le bâti de la ville espagnole, l’Oficina del Historiador de la Ciudad de La Habana a cependant gagné en puissance sous la houlette des autorités – municipales puis étatiques –, voyant ses efforts couronnés par le classement de la Vieille Havane et ses fortifications au Patrimoine Mondial de l’UNESCO (1982).
 
Dictée par la « période spéciale en temps de paix » consécutive à la chute du bloc de l’Est, l’interruption des subventions d’État a contraint l’Oficina, dirigée depuis 1967 par Eusebio Leal Spengler, à trouver des solutions d’autofinancement indispensables à sa survie : création dans la Vieille Havane d’une hôtellerie de luxe à capitaux mixtes, nouvelles structures culturelles, classes-musées, etc. Cela avec la volonté de stimuler le tourisme international, devenu la principale source de revenus pour Cuba et sa capitale, tout en réhabilitant un patrimoine dégradé et en souhaitant maintenir en place l’habitat populaire.
 
Se présentant aujourd’hui comme un modèle exportable, l’Oficina occupe le devant de la scène médiatique avec la célébration des 500 ans de La Havane et une restauration monumentale de grande ampleur. Cette exposition n’empêche pas les critiques, du fait de l’arbitraire de certains choix – polémique sur les ruines, construction de la cathédrale orthodoxe de Notre-Dame de Kazan, etc.
 
Fondé sur l’utopie et l’ouverture au monde, son discours institutionnel prétend renouveler, à la lumière du pragmatisme, les grands principes du socialisme – sans toutefois les remettre en question. Son évolution idéologique et rhétorique à travers la recréation patrimoniale du Centre Historique de La Havane constitue le deuxième grand volet des recherches qui seront présentées au GRIAHAL le 15 février 2020.

......................
 
14h-17h
 
Assemblée générale de l’association HAH-BIS qui soutient les activités scientifiques du GRIAHAL-CHCSC
 
Salle 0.033 (rez-de-chaussée, bâtiment de recherche sud)
Campus Condorcet
5, cours des Humanités, 93322 Aubervilliers cedex
 
 
Pour se rendre au séminaire: Métro Front Populaire (ligne 12), sortie n° 2 Waldeck Rochet. En haut de l’escalator, prendre la rue à gauche, marcher une cinquantaine de mètres jusqu’au bâtiment de recherche sud, du côté gauche.

> Pour vous inscrire 
> Pour télécharger l'affiche