Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Soutenances

"Made in LA : le rôle des matériaux et techniques dans la naissance du minimalisme de la Côte Ouest des Etats-Unis (et leurs implications en termes de conservation)" par Rachel Rivenc

par Madame Rachel Rivenc Discipline : Histoire et Civilisations: histoire des mondes modernes et contemporains

soutenance THESE
Dans les années dix-neuf-cent-soixante, un groupe d’artistes de Los Angeles entamèrent une démarche de réduction esthétique qui aboutit à la création du Minimalisme de la Côte Ouest des États-Unis. L’utilisation de matériaux et procédés novateurs, souvent d’origine industrielle, a été un élément crucial de leur pratique artistique. Cette thèse de doctorat étudie les matériaux et procédés utilisés par quatre pionniers du Minimalisme de la Cote Ouest, Larry Bell, Robert Irwin, Craig Kauffman and John McCracken. On y montre combien les matériaux ont jour un rôle essentiel dans le développent de ces artistes notamment dans le passage de la peinture a la création d’objets hybrides peinture/sculpture. On y montre également que la relation de ces artistes avec l’aspect technique de leur travail n’était pas uniquement pragmatique mais avait au contraire un caractère intime et fondamental qui devrait être pris en compte pour la conservation de leurs œuvres.


Abstract:

In the 1960s, a group of Los Angeles based artists embarked on a reductive process that led to the creation of a distinct aesthetic, often referred to as West Coast Minimalism. The use of innovative materials and processes, often borrowed from the industrial world has been a critical element of their artistic innovation. This doctoral thesis focuses on the use of materials and processes by four pioneers of West Coast Minimalism, Larry Bell, Robert Irwin, Craig Kauffman and John McCracken. The thesis contends that materials and processes played a crucial role in prompting these artists to transition from paintings to objects that were hybrid painting – sculpture, and in making their practice an avant-garde one. The thesis also demonstrates their intimate and first-hand involvement with their process and suggest that this should be taken into account when deciding how to approach the conservation of their work.
 

Membres du jury :

Phil Frederike WAENTING, Docteur, HDR, à l’Université des Sciences Appliquées de Köln, Allemange – Rapporteur
Pierre WAT, Professeur des Universités, à l’Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne – Rapporteur
Christian DELPORTE, Professeur des Universités, à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines – Directeur de thèse
Marie LAVANDIER, Directrice, au Centre de Recherche et de Restauration des Musées de France, Paris – Examinatrice
Tom LEARNER, Docteur, à Getty Conservation Institute, Los Angeles, Etats-Unis – Examinateur
Sarah WILSON, Professeur, HDR, à Courtauld Institute of Art, Londres, Royaume-Uni – Examinatrice 

Dernière mise à jour de cette page : 5 mai 2014


Informations pratiques

lundi 12 mai 2014 à 10h
Au Muséum d'Histoire Naturelle
Amphithéâtre de Paléontologie
Rue Buffon (dernier bâtiment)
Entrée coté Place Valhubert 75005 Paris
 

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr