Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Soutenances

"Les politiques internationales de valorisation pour des biens culturels inscrits sur la Liste du patrimoine mondial de l’UNESCO – Etude de cas à Angkor (Cambodge) : médiation culturelle, coopération et inter culturalité"

présentée par : Madame Isabelle Brianso discipline : information et communication laboratoire : CHCSC

L’UNESCO est reconnue pour ses actions de protection des biens culturels comme dynamique géopolitique en faveur de la paix. La Convention concernant la protection du patrimoine mondial, culturel et naturel est ratifiée en 1972. L’analyse lexicométrique et interculturelle de ce texte fondateur montre une composition textuelle essentiellement juridico-administrative, dont les répercussions concernent son interprétation. L’approche interculturelle est confrontée à la médiation culturelle dotée de lieux de réception pluriels : du musée au Centre d’interprétation. Angkor (Cambodge) classé sur la Liste du patrimoine mondial (1992) intègre des forêts, des villages et des monuments. Le site porte une complexité culturelle, reçue et vécue par des publics internationaux attirés par cette fabrique politique et médiatique (Label). Le Centre d’interprétation bilingue du temple de Banteay Srei se présente comme un espace de médiation interculturelle issu de la coopération. Cette recherche étudie la réception de messages culturels à l’ère de la mondialisation.

Abstract:
The International Valorization Policies Regarding Cultural Heritage Inscribed on the UNESCO’s World Heritage List: Case Study at Angkor (Cambodia): Interpretation, Co-operation and Interculturality
UNESCO is recognized for its actions of protection regarding cultural properties as a geopolitical process in favour of peace. The Convention Concerning the Protection of the World Cultural and Natural Heritage is ratified in 1972. The textual and cross-cultural analysis of this legal text shows an administrative textual composition, with direct consequences linked to its interpretation. The cross-cultural approach is confronted with the cultural interpretation endowed with several places of reception: from the museum to the interpretation centre. Angkor (Cambodia) classified on the World Heritage List (1992) is composed of forests, villages and monuments. The site carries a cultural complexity, received and lived by the international audience, mainly attracted by this political and media “image” (Label). The bilingual interpretation centre of Banteay Srei temple appears as a cross-cultural interpretation space stemming from a co-operation process. This research studies the reception of cultural messages in time of globalisation

Membres du jury :

Blanca VILA COSTA, Professeur des Universités, à l’Université Autonome de Barcelone – Rapporteur
Emma NARDI,
Professeure des Universités, à Universita degli studi di RomaTre – Rapporteur
Marie Noëlle SICARD,
Professeur des Universités, à l’Université de Versailles St-Quentin en Yvelines – Directeur de thèse
Diana COOPER-RICHET,
Professeur des Universités, à l’Université de Versailles St-Quentin en Yvelines– Examinateur
Daniel JACOBI,
Professeur des Universités, à l’Université d' Avignon – Examinateur
Bruno PEQUIGNOT,
Professeur des Universités, à Université Paris 3 Sorbonne nouvelle - Examinateur
Françoise BOURSIN, Professeur des Universités, à l'université de Paris 4 Sorbonne, CELSA – Examinateur

Dernière mise à jour de cette page : 11 avril 2013


Informations pratiques

lundi 4 octobre 2010 à  9h
L'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines
Site de Guyancourt
Salle des thèses
5/7 Boulevard d'alembert
78047 Guyancourt
dredval service FED theses@uvsq.fr
 

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr