Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Soutenances

"Les enfants de Terpsichore: histoire de l'École et des élèves de la danse de l'Académie de musique (1783-1913)" par Emmanuelle DELATTRE-DESTEMBERG

Discipline : HISTOIRE, HISTOIRE DE L’ART ET ARCHÉOLOGIE Laboratoire : Centre d’Histoire Culturelle des Sociétés Contemporaines - CHCSC

vignette-avis-de-soutenance.jpg
Résumé :
Cette étude entend proposer une histoire des élèves de la danse de l'Académie de musique au XIXe siècle (1783-1913). À travers l’étude des étapes de la mise en place institutionnelle de cette école émerge l'identité des élèves de la danse comme apprentis danseurs. Au-delà d'une histoire administrative, ce sont bien les conditions socioéconomiques de l’enfance au travail que révèle ce travail de thèse. Des questions économiques relatives à leur formation aux pratiques culturelles de la danse, les élèves de l'Académie de musique sont au coeur de la vie urbaine et théâtrale parisienne du XIXe siècle. Enfin, l’examen de la circulation des danseurs et des pédagogies à l'échelle européenne a permis d’identifier les mécanismes d’un discours de domination culturelle, construit et revendiqué par l'Académie de musique, à l’échelle du monde occidental.

Abstract :
This study aims at introducing a story of the Music Academy ballet students in the 19th century (1783-1913). The ballet students’ identities and their positions as apprentices come to light through the different steps of the institutional setting-up of that Academy. This thesis goes beyond administrative history and unveils the genuine socioeconomic conditions of children at work. For many reasons going from economic issues concerning their training to ballet cultural practises, the Music Academy students are at the heart of urban and theatrical life of XIXth century Paris. Eventually, an analysis of the ballet dancers ‘ freedom of movement and of the different teaching methods in Europe allows to pinpoint the mechanisms of a cultural domination speech, built by the music Academy and claimed to come from it too, throughout the Western world .

Membres du jury :

M. Jean-Claude YON, Professeur, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines - Directeur de these
Mme Pascale GOETSCHEL, Maitre de conférence-HDR, Université Paris 1 Pant
héon-Sorbonne - Rapporteur
Mme Sylvie JACQ-MIOCHE, agrégée, Ecole de danse de l'Opéra de Paris - Rapporteur
Mme Roxane MARTIN, Professeur, Universite de Lorraine- Examinateur
Mme Pauline LEMAIGRE-GAFFIER, Maitre de conférences, Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines - Examinateur
Mme Hélène LAPLACE-CLAVERIE, Professeur, Université de Pau et des Pays de l'Adour - Examinateur

Dernière mise à jour de cette page : 12 décembre 2016


Informations pratiques

VENDREDI 23 SEPTEMBRE 2016 A 13H30
L’ECOLE DE DANSE DU BALLET DE L’OPERA NATIONAL DE PARIS
SALLE DES QUATRIEMES
20 ALLEE DE LA DANSE
92000 NANTERRE

 

 

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr