Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Soutenances

« De Tancrède à Norma, la construction d’une diva internationale : Giuditta Pasta (1797-1865) »

Présentée par Catherine MENCIASSI-AUTHIER Spécialité : Histoire Contemporaine Laboratoire : CHCSC

soutenance THESE

Résumé :

Qui est Giuditta Pasta ? Pourquoi faire le choix d'étudier la destinée d'une artiste lyrique de la première moitié du XIXe siècle ? Giuditta Pasta est une immense chanteuse lyrique du XIXe siècle, particulièrement intéressante dans la mesure où elle rencontra un succès extraordinaire mais suscita aussi de violentes critiques, en tant qu'artiste très controversée. La cantatrice possédait en effet un timbre rauque, sourd et voilé, un organe apparemment rebelle aux exigences de l'art lyrique. En revanche, le talent théâtral de la Pasta fut une révélation pour ses contemporains, sa capacité unique à vivre ses personnages et à s'imprégner de leurs sentiments ne cessant jamais d'étonner le public. Aucune autre chanteuse n'a fait une impression aussi significative sur Stendhal, Talma ou Bellini, qui créera pour elle les rôles d'Amina, de Beatrice et surtout de Norma.

C'est la nouvelle passion qu'éprouvent les Parisiens pour la voix, dans les années 1820-1830, qui justifie aussi l'intérêt de cette étude, la carrière de Giuditta Pasta nous permettant d'essayer de comprendre l'histoire d'un phénomène essentiel et passionnant du XIXe siècle : la naissance des premières divas. Elle faisait partie des artistes qui eurent une résonance immense en Europe, en dépassant le statut d'interprète.

Par l'ampleur de son œuvre, et l'impact qu'elle eut sur sa génération, elle représente un phénomène culturel essentiel de son époque. Quel est le processus qui a conduit Giuditta Pasta à devenir une grande diva internationale ? Comment a-t-elle construit sa carrière, comment devient-on une artiste lyrique à la renommée immense, extrêmement riche et considérée dans la première moitié du XIXe siècle ? Il semble indéniable que l'artiste ait su tirer parti avec une intelligence particulière d'un certain contexte historique et musical en s'inscrivant dans un triple système esthétique, économique et médiatique qui lui a permis de construire son œuvre et de devenir « la Pasta ». Dans une perspective d'histoire culturelle, cette recherche tente de saisir la carrière internationale qu'a pu avoir Giuditta Pasta, à une époque charnière de mutations essentielles sur le plan théâtral et musical mais aussi économique et historique.

Abstract:

Who was Giuditta Pasta and why choose to study the fortune of an opera singer of the first half of the nineteenth-century? Giuditta Pasta was a great, yet controversial, operatic artist of the nineteenth-century, who met with both extraordinary success and violent criticism. Indeed, she had a husky, muffled voice, with a catch, and a vocal organ that was seemingly rebellious in face of the demands of the operatic art. However her theatrical talent was a revelation for her contemporaries and her unique ability to bring life to a character and immerse herself in their emotions never ceased to amaze her spectators. No other singer had such a significant impact upon figures such as Stendhal, Talma and Bellini; the latter created the roles of Amina, Beatrice, and more particularly Norma, specifically for her.

The Parisians' newfound passion for vocal music in the 1820's and 1830's is a further reason for the value of this topic. Indeed, studying Giuditta Pasta's career allows us to reach a better understanding of the history of a fascinating and central phenomenon of the nineteenth-century: the birth of the first divas. Giuditta Pasta was among these artists who had great resonance in Europe, thus moving beyond the status of mere performers.

The volume of her work, coupled with the impact that she had upon her generation, make la Pasta an essential cultural phenomenon of her time. What process led to her becoming a great international diva? How did she build her career? How did one become a rich and famous opera singer, held in high esteem, in the first half of the nineteenth-century? It is clear that this artist contrived to make intelligent use of a particular historical and musical context, on the aesthetic, financial and media fronts, in such a way as to enable her to build the ensemble of her work and become « la Pasta ». From the perspective of cultural history, this study seeks to understand Giuditta Pasta's international career at this pivotal time of important change, not only on a theatrical and musical level, but also in historical and economic terms.

 

Membres du jury :

Philippe BERTHIER, Professeur des Universités, à» l&#s9;Wniversité de Paris III Sorbonne Nouvelle - Rapporteur

Francis DEMIER, Professeur des Universités, à l'Université de Paris X, Nanterre - Rapporteur

Philippe GUT, Maître de Conférences Emérite à l'Université de Paris I Sorbonne - Examinateur

Isabelle MOINDROT, Professeur des Universités, à l'Université François Rabelais, Tours - Examinatrice

Jean-Yves MOLLIER, Professeur des Universités à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Directeur de thèse

Jean-Claude YON, Maître de Conférences, Habilité à diriger des Recherches à l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines - Examinateur

Dernière mise à jour de cette page : 19 avril 2013


Informations pratiques

lundi 9 mars 2009
UFR des sciences sociales et des humanités
Bâtiment d'Alembert - salle des theses (2e etage)
5-7 boulevard d'Alembert
78280 Guyancourt
Direction de la recherche des Etudes Doctorales et de la Valorisation theses@uvsq.fr
 

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr