Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Les publications > Publications 2012

De l'île réelle à l'île fantasmée

Voyages, littérature(s) et insularité (XVIIe-XXe siècles)
Diana Cooper-Richet et Carlota Vicens-Pujol (dir.)
Nouveau monde éditions
ISBN : 978-2-84736-542-9
29 €
281 pages

couviles

L’île, source d’imaginaires multiples, a donné naissance à des produits culturels de toutes sortes : relations de voyages des XVIIe et XVIIIe siècles, œuvres romanesques des XIXe et XXe siècles, littérature pour la jeunesse, guides touristiques et émissions de télévision. Elle est à l’origine de bien des fantasmes collectifs. Paradis ou territoire maudit, véritable espace des possibles, l’île invite aussi bien à l’aventure qu’à la mise à l’épreuve, à l’initiation, comme à la « robinsonnade », dans le merveilleux décor de la nature.

L’île, cette terre isolée au milieu de l’océan, inspire autant et de manière si diverse, parce que tout y est différent, plus particulièrement les mentalités insulaires de ceux qui y vivent. La dialectique île/continent, le désir des habitants de l’une pour l’autre et inversement, sont au cœur des différentes études de cet ouvrage. Guernesey pour Victor Hugo, Ischia pour Lamartine dans Graziella, les îles de l’Ohio, évoquées par Chateaubriand, ou celles de la Méditerranée chères à George Sand et Eugène Dabit, sont à la fois terres de refuge et de mystère, à mi-chemin entre rêve et réalité.

Cet ouvrage inédit explore la question grâce à des approches pluridisciplinaires : il étudie l’insularité à travers toutes ses représentations et réalités culturelles, de Chateaubriand à Enid Blyton.

> Voir la table des matières [PDF - 179 Ko]

Informations complémentaires :

Diana Cooper-Richet est chercheur associé au Centre d’histoire culturelle des sociétés contemporaines de l’université de Versailles Saint-Quentin et travaille sur les transferts ­culturels et la circulation transnationale des idées au XIXe siècle, ainsi que sur l’édition de livres et de journaux en langues étrangères.

Carlota Vicens-Pujol est professeur de langue et littérature française à l’université des îles Baléares où, depuis 2008, elle dirige le groupe de recherche « Récit de voyage et mythe insulaire. Le voyage aux Baléares »

Contact éditeur :
Frédéric Durand Tél : 01 46 34 42 32 Mail : fdurand@nouveau-monde.net


Dernière mise à jour de cette page : 28 novembre 2012


http://www.uvsq.fr