Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Journées d'études

La frontera/the Borderlands/el Norte : Représentations littéraires et artistiques

Journée d'étude organisée par le laboratoire Suds d'Amériques. Projet labellisé "2011 année du Mexique en France". Mexique champ-contrechamp : stéréotypes, fantasmes, tabous, mythes, croyances.

us-mex-border OK.jpg
Depuis la rencontre organisée en mars 2008 à Lille (CECILLE EA-4074 & MESHS NPC) sur « Migrations, frontières, interculturalités », les chercheurs réunis au sein du réseau international NEOS/NEWS (Nords, Suds, Ests, Ouests) Les Amériques/Americas explorent - à partir des formes actuelles du nomadisme - l’incidence des migrations et des passages sur la catégorisation d’un nouveau type de migrant. Ces spécialistes en langue, littérature et art, associés à des philosophes, des sociologues, des anthropologues, des géographes, des économistes, des psychanalystes… analysent donc la portée de ces migrations et construisent de nouvelles cartographies où se dessinent des identités collectives en devenir dont les représentations, dans la littérature et les arts témoignent, selon des modalités différentes, des modes de vies et passages que le monde globalisé d’aujourd’hui a générés. 

Dans le domaine des sciences humaines, depuis l’essor des études culturelles et post-coloniales, on constate un changement de paradigme et une intensification des études sur les échanges et les migrations transtlantiques et transcontinentales. Cette nouvelle perspective, si elle analyse la circulation des modèles artistiques, scientifiques, économiques et politiques, nous pousse à nous interroger sur le regard unidimensionnel que nous portons sur les frontières et, parallèlement, sur les effacements, les porosités, les superpositions et la pluralité de leurs limites… Isidore Ducasse, Joaquín Torres García, Witold Gombrowicz, les écrivains du boom, Roberto Bolaño, les circuits académiques liés à toutes ces disciplines et les productions culturelles, populaires et massives sont à ce titre autant d’exemples des dislocations que produisent les déplacements, la mobilité des connaissances et les traductions.

Informations complémentaires :

Dernière mise à jour de cette page : 23 février 2013


http://www.uvsq.fr