Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Journées d'études

Journée d'études doctorales: "Le mauvais goût: marginalités, ambiguïtés, paradoxes"

Cette journée d'étude, centrée sur les XIXe, XXe et XXIe siècle, entend redonner tout son droit au mauvais goût, en déconstruisant les mécanismes qui tendent à le marginaliser et en tentant d'analyser les potentialités créatives, expressives et revendicatives de ce parent pauvre de l'esthétique.

AFFICHE JDD - liseret blanc version finale-1.jpg
Du baroque au kitsch, du maniérisme à l'obscène, du camp au trash, du populaire au pop, le mauvais goût a connu bien des déclinaisons. En dépit des anathèmes régulièrement lancés contre lui, il n'a pourtant de cesse de se renouveler et peut parfois même être érigé au rang de modèle esthétique. Celui-ci se réinvente sous des formes multiples, au point d'être chargé d'une valeur positive, à la faveur de renversements de valeurs.

Programme de la journée d'études doctorales du CHCSC


10H : présentation de la journée par M. Jean-Claude Yon, directeur du CHCSC

10H15 : Conférence introductive

« Des occasions de mauvais goût. Les écarts esthétiques distinctifs des fractions cultivées des classes moyennes consommatrices de biens de seconde main », Sofian Beldjerd (Gresco, Université de Poitiers)

11H: PAUSE

11H15:
« Du mauvais goût au menu. L’inversion des valeurs par un cercle bourgeois de province à la fin du XIXe siècle », Frédéric Créhalet (CHCSC-UVSQ)

11h45: Débat

12H15-13H45 : PAUSE DEJEUNER

13H45:
« Avènement de l’esthétique trash-bouffonne dans la série télévisuelle et les films Jackass. Tabous et masculinité exacerbés », Anne Lempicki (Centre de recherche Textes & Cultures, Université d'Artois)

14h15:
« Autour du trou de Rita Renoir : performance, libre expression et mystique porno », Pierre Philippe-Meden (L-VIS, Université Claude Bernard Lyon 1)

14h45: Débat

15h15: PAUSE

15H30 :
« La temporalité du kitsch : usage postmoderne. L’exemple de Bertrand Lavier », Nicolas Xavier-Ferrand (ENSAVT, Marne-la-Vallée)

16H:
« Ringard, mélo et populaire : le goût '' pervers '' de la chanson réaliste (1950-2000) », Marie Goupil-Lucas-Fontaine (CRHXIX, Paris 1 Panthéon Sorbonne)

16H30:
« Le goût pour le nanar : une façon de sublimer de ''mauvais'' films », Nicolas Lahaye (CHCSC,UVSQ)

17H-17H30 : Débat et Clôture de la journée

Informations complémentaires :

> Télécharger le programme [PDF - 1 Mo]

Dernière mise à jour de cette page : 17 mai 2018


http://www.uvsq.fr