Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Journées d'études

Elections brésiliennes: la démocratie au bord de l'abîme. Perspectives transatlantiques

Cet événement, organisé conjointement par l’Institut des Hautes Études d’Amérique latine et l’Association pour la Recherche sur le Brésil en Europe, a pour objectif de décrypter la montée de l’extrême-droite au Brésil et le succès de Jair Bolsonaro, à l’aune d’un contexte international marqué par la crise de la démocratie représentative.

Brésil.jpeg

Programme de la table ronde


16h : Projection du documentaire « Encantado. Le Brésil désenchanté » de Filipe Galvon (La Clairière Production), en sa présence.
Teaser : https://vimeo.com/290981215

17h30-19h30 : Table-ronde

Animée par Anaïs Fléchet (maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines) et Juliette Dumont (maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Institut des Hautes Etudes d’Amérique latine et présidente de l’Association pour la Recherche sur le Brésil en Europe)

Avec

Olivier Compagnon:
Professeur d’histoire contemporaine de l’Amérique latine, directeur de l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine (Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3) et du Centre de Recherche et de Documentation (CREDA UMR 7227), Olivier Compagnon travaille sur l’histoire politique, culturelle et religieuse de l'Amérique latine au XXe siècle. Il a récemment publié « Le populisme en son terreau latino-américain », dans le Bulletin de l'Association pour le Développement de l'Histoire Culturelle (2017).

Antoine Acker:
Antoine Acker est Maître Assistant à l’université de Zurich, où il mène un projet d’habilitation sur l’histoire du pétrole au Brésil. Titulaire d’un doctorat d’histoire de l’Institut Universitaire Européen de Florence (2014), il a également travaillé comme chercheur et enseignant pour les universités de Paris 3 – Sorbonne Nouvelle, La Rochelle, Bielefeld, Maastricht, Bern et Turin. La relecture de la période dictatoriale au Brésil par le biais de la thématique environnementale constitue l’un de ses principaux axes de recherche. Son premier livre, Volkswagen in the Amazon : The Tragedy of Global Development in Modern Brazil (Cambridge University Press, 2017) aborde la colonisation de l’Amazonie à travers la question des partenariats entre le régime militaire et les compagnies multinationales.

Richard Marin:
Professeur émérite d’histoire contemporaine à l’Université Toulouse Jean Jaurès et membre du laboratoire FRAMESPA (France, Amériques, Espagne – Sociétés, pouvoirs, acteurs), ancien directeur de l'Institut Pluridisciplinaire pour les Etudes sur l'Amérique. Latine à Toulouse (IPEALT), Richard Marin a notamment publié Dom Helder Câmara, les puissants et les pauvres – Contribution à une histoire de l’Église des pauvres dans le Nordeste brésilien (Paris, Éditions de l’Atelier) et, avec Bartolomé Bennassar, Histoire du Brésil (Paris, Fayard, 2014).

Maya Kandel:
Docteure en histoire, diplômée de Columbia University (SIPA) et de Sciences Po Paris, Maya Kandel est chercheuse associée à l’Université Sorbonne Nouvelle Paris-3 (laboratoire CREW). Elle travaille actuellement au Centre d’Analyse, de Prévision et de Stratégie (CAPS) du Ministère de l’Europe et des Affaires Etrangères, où elle est responsable des Etats-Unis et des relations transatlantiques. De 2011 à 2016, elle a dirigé le programme sur les Etats-Unis à l’IRSEM.
Ses travaux actuels portent sur les conséquences du populisme en politique étrangère aux Etats-Unis et dans l’espace transatlantique.

Olivier Dard:
Professeur d’histoire contemporaine à l’Université Paris Sorbonne – Sorbonne Université, Olivier Dard a travaillé sur les élites pendant la période de l’entre-deux-guerres et ses recherches portent également sur les droites radicales. Il a notamment publié La synarchie ou le mythe du complot permanent (Paris, Perrin, 2012, 1ère éd. 1984) et co-dirigé Dénoncer la corruption : Chevaliers blancs, pamphlétaires et promoteurs de la transparence à l'époque contemporaine (Paris, DEMOPOLIS, 2018).

Dernière mise à jour de cette page : 24 octobre 2018


http://www.uvsq.fr