Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Colloques

Les supports filmiques au service de l’enseignement des langues étrangères ou Quand l’université fait du/son cinéma

Le laboratoire Suds d'Amériques (ILEI) organise un colloque international lors duquel les enseignants de toutes filières pourront explorer le potentiel innovateur des supports filmiques au bénéfice de l’enseignement des langues étrangères – sans oublier le français comme langue étrangère (FLE)

Cinema.jpg
Aujourd’hui, enseigner les langues étrangères est devenu un enjeu considérable pour les universités. Outre les compétences disciplinaires spécifiques à leur champ d’étude, les étudiants doivent acquérir les savoir-faire linguistiques leur permettant de s’insérer et d’évoluer dans un contexte professionnel international de plus en plus mobile où le monolinguisme ne saurait suffire. Dans cette perspective, l’utilisation de nouvelles méthodes d’apprentissage des langues efficaces et motivantes pour les étudiants, tels les supports filmiques, est devenue essentielle.

Les films en langue/s étrangère/s se posent en effet comme l’une des entrées possibles pour stimuler et soutenir l’apprentissage des langues dans toutes les filières universitaires. L’utilisation des supports filmiques intéresse le domaine de recherche des spécialistes en langues, littératures, et civilisations étrangères, ainsi que les enseignants/chercheurs du domaine LANSAD (Langues pour spécialistes d’autres disciplines) et les enseignants spécialistes de ces autres disciplines qui cherchent à développer les méthodes d’enseignement des langues à leurs étudiants futurs scientifiques, législateurs, sociologues, historiens/géographes, etc.

Ce moyen d’apprendre l’autre, pour les étudiants futurs spécialistes d’un domaine de connaissance spécifique, offre non seulement la possibilité de développer des compétences langagières générales, mais représente également une large fenêtre ouverte sur les divers contextes (sociaux, politiques, culturels, historiques, scientifiques, etc.) dans lesquels une langue s’inscrit, fonctionne, évolue. Or, pour offrir aux étudiants un enseignement des langues étrangères en « contextes », il est nécessaire de réfléchir sur les modalités d’utilisation des films – confondus facilement avec simple divertissement – et les stratégies pédagogiques à mettre en oeuvre dans la pratique de l’enseignement.

Programme

> Cliquez sur les liens pour visionner les enregistrements :

Santiago Ospina Garcia (Sciences Po Paris) « Le cinéma comme moyen d’encourager la motivation et l’autonomie en contexte d’hétéro-apprentissage à l’Université française »
Joséphine Rémon (Univ. Lyon 2) « Supports filmiques en pratique de la langue : document authentique ou authentiquement intéressant ? »
Gaidig Gilet (Académie de Versailles) « En quoi les supports filmiques peuvent-ils servir à l’apprentissage d’une langue étrangère ? Le support filmique en cours d’espagnol : un vecteur d’émotions, une source d’expression »
Irma Velez (IUFM Paris Sorbonne) « Cartographie des compétences des enseignants du premier degré pour une éducation au cinéma intégrée dans une pédagogie de projet »
César Ruiz Pisano (Univ. Rouen) « Regarder pour apprendre, apprendre à regarder : Autour d’une pédagogie filmique des langues »
Ian Wall (Film Education) « Lights, Camera, Languages, le Film Education Project et l’enseignement des langues étrangères en Grande-Bretagne »
Isabelle Vanderschelden et Carmen Herrero (Manchester Metropolitan University) « Le Projet Filta et la mise en pratique des principes de multimodalité dans la création de ressources pour la classe de langue »
Odile Montaufray (CINELANGUES) « La découverte cinématographique en salle, un outil pour la classe de langue »
Paola Espinoza et Andrea Zambrano (Univ. Lyon 2) « Le film historique et / ou politique étranger peut-il être un support d’apprentissage et de compréhension de l’Histoire (y compris l’histoire politique) ? »
Maria-Alice Médioni (Univ. Lyon 2 « Le cinéma : de la consommation à l’activité intellectuelle »
Cristelle Maury (Univ. Toulouse 2) « Contenu culturel et approche par tâches : le film criminel hollywoodien classique et ses avatars »
Pierre Floquet et Kenneth Beirne (IPB-ENSEIRB-Matméca) « What happens when personal heirloom stories and technology meet halfway? »
Anne-Marie O’Connell (Univ. Toulouse 1) « Les TASP juridiques en anglais : représentations langagières et culturelles d’une communauté professionnelle »
Françoise Barbé-Petit (UPMC) « Le cinéma, un intercesseur propice à l’apprentissage de la langue et de la culture cible/L2/C2 »
Marie-Françoise Né (Alliance Française) « L’enseignement du FLE à travers les adaptations filmiques de romans français ; cinéma et littérature : de l’écran à l’écrit »
Patrice Bougon (CERACC– Sorbonne Nouvelle-Paris 3) « Le dernier métro de Truffaut ; histoire et analyse filmique dans la classe de FLE »
Gloria Paganini (Univ.Nantes) « Autour d’une table, une séquence de cinéma comme moyen privilégié d’accès à la langue et à la culture italiennes »
Sylvain Belluc (Sorbonne Nouvelle-Paris 3) « L’anglais par les contextes : Pour une approche pédagogique de Heart of Darkness de Conrad et Apocalypse Now de Coppola »

Informations complémentaires :

Dernière mise à jour de cette page : 11 mars 2013


Informations pratiques

le jeudi 1er septembre et le vendredi 2 septembre 2011
de 8h30 à 17h30
 

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr