Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > Brèves

Lecture de "Sauvé" à la bibliothèque nordique

Traduite pour la première fois en français par Corinne François-Denève (L'avant-Scène théâtre, collection Quatre Vents Classique, 2016), la pièce Sauvé sera l'objet d'une lecture à la Bibliothèque Nordique, le 5 décembre 2016, à 18 h 15. Cette lecture sera dirigée par Benoit Lepecq, intervenant de l'UE théâtre à l'UVSQ.

affiche sauvé-page-001.jpg
Stockholm, fin du XIXe siècle. Dans un foyer de la moyenne bourgeoisie, Viola, la vingtaine, est depuis cinq ans l’épouse soumise d’Oscar, un employé de banque jouisseur et joueur. Sous leur toit règne en maître la mère d’Oscar, la « femme du recteur », qui a investi la maison. Résignée, Viola ne vit que pour son fils, Alf, un petit garçon à la santé fragile. La « maison de poupée » de Viola est ébranlée quand on apprend qu’Oscar doit rembourser une dette de jeu, et qu’il n’a pas d’argent. Et si Viola en avait, elle ? Pourrait-elle reprendre le pouvoir et s’émanciper de la domination masculine?

Jouée pour la première fois en 1882, cette pièce est considérée comme la « réplique » féminine et féministe à Une maison de poupée d'Henrik Ibsen. Il s’agit de la première traduction française d’une pièce de cette auteure, figure incontournable de l'intelligentsia suédoise du XIXe siècle.

Alfhild Agrell est née en 1849 en Suède. Issue d’une famille de la classe moyenne, elle épouse à 19 ans un commerçant plus âgé qu’elle. Elle s’installe bientôt à Stockholm, où elle commence à briller dans les salons mondains, et à écrire. Ses pièces sont bientôt représentées au Théâtre Royal de Stockholm.
Dans les années 1880, elle est une dramaturge à succès, plus jouée même qu’August Strindberg. Ses pièces abordent pourtant des thèmes osés, tels que les naissances hors mariage ou la question de la virginité dans le couple. Figure engagée du Stockholm littéraire, Agrell voit cependant son étoile pâlir dès le début des années 1890. Elle se met  à écrire des chroniques humoristiques et des nouvelles sous divers pseudonymes avant de mourir en 1923, seule et oubliée.

Distribution : Pierre Duprat (Oscar), Benoit Lepecq (Milde), Marion Malenfant (Viola), Fabienne Périneau (la femme du recteur), Joffrey Roggeman (Nils).

La lecture sera suivie d'un verre de l'amitié.

Informations complémentaires :

> Consulter la fiche chercheur et les publications de Corinne François-Denève, Maître de conférences en littérature à l'université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines, CHCSC / IECI.

>Réservation : bsgnordique@univ-paris3 ou au 01.44.41.97.50

>Télécharger l'affiche [PDF - 516 Ko]

>Télécharger l'invitation [PDF - 434 Ko]

Dernière mise à jour de cette page : 28 novembre 2016


Informations pratiques

Le lundi 5 décembre 2016 à 18h15
Bibliothèque nordique
6, rue Valette
75005 Paris.
Accès : RER B Luxembourg,
métro Maubert-Mutualité,
bus 84 et 89 Panthéon
 

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr