Accès direct au contenu

Dans :

Centre d'Histoire Culturelle des Sociétés contemporaines - Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Imprimer la page
impression pdf

CHCSC > Actualités > appels à communications

Appel : « Les mondes de Labiche »

Colloque international « Les mondes de Labiche » (dans le cadre du bicentenaire de la naissance d’Eugène Labiche), qui se tiendra à Paris du 8 au 10 octobre 2015. Date limite pour la réception des propositions de communication : le 15 février 2015.

Eugene_Labiche_par_Desboutin.jpg

Il y a deux cents ans, le 6 mai 1815, Labiche venait au monde dans un siècle d’intense activité théâtrale. Il s’empare de la comédie et du vaudeville et occupe bientôt, dès le début des années 1850, une place de premier plan dans le paysage littéraire et dramatique. Labiche reste, jusqu’à aujourd’hui, l’une des plus illustres figures du répertoire léger, par une production aussi décisive que féconde, dont la publication de ses œuvres « complètes », une fois sa carrière terminée en 1878-1879, n’offre qu’une sélection. À l’occasion de ce bicentenaire, notre colloque se propose de réexaminer la place et l’influence de Labiche dans l’histoire du théâtre mais aussi dans l’histoire culturelle du xixe siècle. S’inscrivant dans la lignée du colloque Scribe, organisé en 2011 pour les 150 ans de la mort du l’auteur de L’Ours et le Pacha, et du colloque Feydeau organisé en 2012 pour les 150 ans de la naissance de l’auteur d’Un fil à la patte, ce colloque du bicentenaire Labiche entend poursuivre la redécouverte de ces trois maîtres du vaudeville dont les répertoires sont désormais un sujet d’étude légitime au sein de l’histoire des spectacles.

Il peut être tentant de considérer le théâtre de divertissement comme un monde étriqué, limité à la représentation de bourgeois bien-pensants, replié sur son public, garrotté par les contraintes génériques d’un vaudeville bien français. Pourtant, le théâtre de Labiche est au centre d’enjeux historiques, économiques, politiques et esthétiques fondamentaux pour comprendre le xixe siècle ; bien plus, il rayonne au-delà des frontières, inspire d’autres artistes. Concentrant autour de lui des collaborateurs de talent, Labiche se prête aux expérimentations comiques. Entouré d’acteurs fidélisés, il encourage aussi aux variations dans le jeu vaudevillesque. Son théâtre reflète un goût pour l’ailleurs : ses bourgeois voyagent, se rêvent Incas, ou hors-la-loi. Ce dramaturge s’est aussi tourné vers la critique, a endossé des responsabilités politiques, a obtenu la reconnaissance institutionnelle. Comment revendiquer l’influence d’Eugène Scribe dans l’art de la comédie et du vaudeville tout en participant à la rénovation des formes dramatiques ? Comment multiplier les « pochades » à succès au Palais-Royal tout en rêvant de laisser une grande comédie de mœurs au répertoire du Théâtre-Français ? Comment faire rire ses contemporains quand on subit la concurrence de l’opéra-bouffe offenbachien ? Quel discours la comédie tient-elle alors sur les mœurs, sur le monde économique, social, politique ? Quels différents mondes ce « voyage autour de Labiche » permet-il de toucher ? Voici quelques unes des questions que ce colloque se propose de soulever, dans une perspective pluridisciplinaire.

Les contributions pourront s’inscrire dans les axes suivants :

I-Les mondes fréquentés par Labiche : ses collaborateurs, ses acteurs, les directeurs de théâtre, ses confrères fréquentés à la SACD, les écrivains de son temps, les académies et les mondes littéraires, journalistiques ou artistiques, le monde politique parisien et provincial.

II-Les mondes représentés par Labiche : les types et les caractères, les classes sociales et les milieux (la bourgeoisie, le peuple), les stéréotypes nationaux et culturels, la République (pièces de 1848-1849), le Second Empire, l’argent, le mariage, l’amour, le crime.

III-Les mondes créés par Labiche : les genres et les sous-genres dramatiques, les formes et les dramaturgies, la langue, la mise en scène, la décoration et la scénographie, les costumes et le jeu d’acteur (notamment à travers les dessins de Lhéritier).

IV-Labiche à travers le monde
: en province, en français à l’étranger, en traduction à l’étranger, dans la critique de son temps.

V-Le monde après Labiche : les adaptations lyriques, les adaptations cinématographiques, le devenir éditorial de l’œuvre, la présence dans les manuels scolaires.


Les propositions de communication devront nous parvenir, sous la forme d’un titre provisoire et d’un résumé d’une quinzaine de lignes, avec un CV d’une demi-page, pour le 15 février 2015. Elles seront examinées par le comité scientifique.

Adresses : bara.olivier@wanadoo.fr, violaine.heyraud@univ-paris3.fr, jeanclaudeyon@wanadoo.fr

Informations complémentaires :

Avec le soutien des équipes de recherche : UMR 5611 LIRE, CRP19 (Sorbonne Nouvelle), CHCSC (UVSQ)

Et des institutions : BnF, SACD, théâtre du Palais-Royal



Image : Eugène Labiche. Portrait par Marcellin Desboutin

Dernière mise à jour de cette page : 20 janvier 2015


Organisé par :
Olivier Bara, université Lyon 2
Violaine Heyraud, université Sorbonne-Nouvelle
Jean-Claude Yon, université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines

Comité scientifique :
Olivier Bara, université Lyon 2
Patrick Besnier, université du Maine
Barbara T.Cooper, université du New Hampshire
Joël Huthwohl, Bibliothèque nationale de France
Violaine Heyraud, université Sorbonne Nouvelle-Paris 3
Roxane Martin, université de Lorraine
Isabelle Moindrot, université Paris 8-Vincennes-Saint-Denis
Jean-Claude Yon, université Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines

Informations pratiques

Date limite : 15 février 2015
 

Recherche d'une actualité

Recherche d'une actualité

http://www.uvsq.fr